Festival Sambr’Africa – Edition 2009

Festival Sambr'Africa 2009Le samedi 29 août 2009, dans le cadre des animations d’été à Sambreville (Sambrevillez vous ), l’asbl « Djembé Mitoussa » a organisé, en étroite collaboration avec l’Administration Communale de Sambreville, la première édition du festival de musique africaine « Samr’Africa« .

Le festival s’est déroulé dans le cadre verdoyant du parc d’Auvelais.

Durant cette journée, la coopération au développement, initiée entre Sambreville et la Ville de Ziguinchor au Sénégal, a été mise à l’honneur.

Programme musical proposé :

  • 16h00 – Kondroka (percussion africaine – Marchin)
  • 17h00 – Rosine Calvina (Cameroun) – asbl Boule de Neige
  • 18h00 – Danses orientales – Jasmin & Lilas asbl
  • 18h45 – Djembé Mitoussa (percussion africaine)
  • 19h45 – JLB Riddim (reggae)
  • 21h00 – Robert et les ballets Malou (percussion et danse – Guinée)
  • 21h45 – Don Fhéddé and friends (groupe afro-rock mélodique – Kinshasa)
  • 23h00 – Meneg Meneg Djoussouba (Sénégal)

Dès 13 heures, un village africain s’est constitué au coeur du Parc d’Auvelais.  Les festivaliers ont pu y découvrir de l’artisanat en provenance de divers pays africains et y déguster diverses spécialités gastronomiques issues du continent africain.

Entre 600 et 700 personnes se sont succédées sur le site du festival et ont pu profiter tant de la qualité et de la diversité de la programmation musicale que de la qualité des stands présents.  Parmi ces festivaliers, le griot guinéen, N’Faly Kouyaté, accompagné de quelques membres de son groupe Dunyakan, nous a fait l’immense honneur de réhausser de sa présence le festival.

 

Sur scène, ce ne sont pas moins de 65 musiciens qui ce sont produits pour le plaisir des oreilles sambrevilloise.

 

La farde de presse destinée aux médias est consultable en cliquant ici et reprend toutes les informations sur le festival et les artistes qui s’y sont produits.

Des photos de cet évènement sont accessibles sur le Web :

D’autre part, quelques vidéos permettent également de revivre le festival :